André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

Un patron récompensé à plusieurs reprises pour son sens de l'innovation

André-Jacques Auberton-Hervé (http://andrejacquesauberton.blog.lemonde.fr/) est toujours l'un des principaux porte-parole du secteur de l’innovation dans l'Hexagone. Objets connectés, tablettes et téléphones portables ne pourraient fonctionner sans les composants conçus par l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé. En plus des semi-conducteurs, Soitec a aussi innové dans le secteur de l'éclairage LED et de l’énergie solaire.

Doté d'un grand sens de la communication, André-Jacques Auberton-Hervé fait preuve d'une fidélité indéfectible envers ses amis et sait s’entourer des meilleurs pour porter des projets d'envergure. La microélectronique est au cœur d'un plan européen ambitieux. Bien évidemment, il se félicite de cette initiative. Ses nombreux rôles permettent à André-Jacques Auberton-Hervé de partager ses idéaux avec le plus grand nombre.

Ses actions pour le développement durable

L'entreprise d'André-Jacques Auberton-Hervé a ambitionné de se placer en leader pour répondre à l'enjeu climatique. La France est un leader dans le domaine des énergies renouvelables. Elle l'a par exemple montré lors de la Conférence climat. Soitec a développé son activité d'éclairage LED et a notamment équipé plusieurs dizaines de gares, en plus de l’énergie solaire mise en place dans des régions ensoleillées.

Un jeune homme particulièrement brillant

Au milieu des années 80, au terme de ses études et à 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé obtient son doctorat et prend part à des conférences internationales dans les domaines qui le passionnent : les semi-conducteurs et le silicium. A l'âge de 23 ans, il voit ses recherches déboucher sur de grandes innovations dans les domaines militaire et spatial. Cela lui vaut d'être invité à de nombreuses conférences scientifiques d'envergure internationale. Né en novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé suit sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son bac à 16 ans. Il fait ses études d'ingénieur sur les bancs de Centrale Lyon.

Optimiste, il pense que le vieux continent dispose d'atouts humains et industriels. André-Jacques Auberton-Hervé est parti de zéro pour développer une société incontournable dans le domaine de la microélectronique. Il sait combien les marchés financiers sont importants. Selon lui, pour rattraper son retard sur la Chine et les Etats-Unis, l’Europe se doit de soutenir ses champions en mettant en place des outils appropriés. Résolument tourné vers l'avenir, André-Jacques Auberton-Hervé applaudit les progrès technologiques de la révolution numérique.

Un expert de la croissance à l'échelle mondiale

André-Jacques Auberton-Hervé a pu résister à ses concurrents en introduisant Soitec sur le second marché seulement sept ans après la naissance de la société. L'entreprise iséroise Soitec ne tarde pas à exporter ses produits et atteint ainsi un CA de 372 millions d’euros dès 2006. Il a saisi très rapidement qu'il est décisif de trouver des marchés hors de France, dans une économie mondialisée. Grâce à son leadership, André-Jacques Auberton-Hervé a largement participé à la renommée de la "Silicon Valley française".

Autres articles